Obliques

1. Les bénéfices de l’exercice

Activation des muscles du tronc, extenseurs du dos et abdominaux.


2. Le matériel 

Utiliser un objet stable, ferme, recouvert par une matière antidérapante comme base de départ.
La table d’entraînement doit elle aussi être stable, ferme, recouvert par une matière antidérapante. Sa hauteur doit permettre au chien de maintenir ses pattes verticales.

3. Comment exécuter correctement l’exercice ?

Assis :

  • Le dos est droit
  • Les pattes avant se situent sous la pointe de l’épaule, perpendiculaire au sol et parallèle entre elles
  • Les pattes arrières sont sous la masse, le poids du corps réparti équitablement entre les membres
  • Les pattes sont espacées largeur d’épaule à l’avant, et du bassin à l’arrière
  • La récompense est située légèrement en avant et légèrement plus haute que la tête du chien

 

Debout :

  • Le dos est droit
  • Les pattes avant se situent sous la pointe de l’épaule, perpendiculaire au sol et parallèle entre elles
  • Les pattes arrières sont étendues, perpendiculaire au sol et parallèle entre elles
  • Les pattes sont espacées largeur d’épaule à l’avant, et du bassin à l’arrière
  • La récompense est située légèrement en avant et légèrement plus haute que la tête du chien.

 

Transition : le chien pivote autour du postérieur externe au sens de rotation

4. Erreur commune

  • Le chien décale les pattes lors de la montée, dans ce cas utiliser une cible les pattes avants afin d’aider le chien à maintenir sa posture tout au long de l’exercice.
  • Le chien ne pivote pas franchement, dans ce cas votre main doit dessiner un arc de cercle plus grand qu’à l’accoutumé.


5. Cas particuliers 
Les chiots de moins de 6 mois ou avec des pathologies peuvent remplacer cet exercice par les pas chassés.